Comment les petits producteurs peuvent-ils améliorer leur accès aux nouveaux marchés

L’agriculture et l’élevage concernent des millions de familles à travers le monde. Si on a les grandes exploitations industrielles, les petits producteurs constituent une part non négligeable sur le marché. Malgré leur potentiel, les petits producteurs sont désavantagés concernant l’accès au marché. Vous et votre escorte pouvez commencer à changer la donne en consommant local. Quant aux petits producteurs, ils peuvent améliorer leur accès aux nouveaux marchés à travers diverses opérations. 

Avantages des petits producteurs 

Un ensemble de boutiques placées le long d'une rue, préparées pour un nouveau marché.

Les petits producteurs sont souvent des exploitations familiales à taille humaine. Leur main d’œuvre est souvent composée des membres de la famille et contrairement aux ouvriers des exploitations, ils produisent une plus grande charge de travail, ce qui permet une plus grande productivité. De même, les petits producteurs sont plus regardants sur la qualité de leurs produits. Si votre escorte, aimabledesiree.fr, souhaite acheter des produits bio ou du moins respectant les normes de qualité, conseillez-la de s’approvisionner auprès des petits producteurs, elle sera pleinement satisfaite. Privilégiez les productions qui proviennent du cycle court, vous pourrez tomber directement sur le producteur et lier connaissance avec lui. Ce dernier pourra vous recommander d’autres producteurs qui proposent divers produits du terroir. 

Améliorer les infrastructures  

Les petits producteurs sont majoritairement défavorisés par une mauvaise infrastructure. Il peut s’agir des infrastructures de production comme l’accès à l’eau notamment. Cela peut également concerner les moyens de production ou le stockage et le conditionnement des produits. Le plus important consiste dans l’acheminement des produits. Les petits producteurs se plaignent souvent du mauvais état des routes qui leur empêche de toucher leur principale clientèle. C’est également le cas des collecteurs qui doivent engager des coûts supplémentaires pour récupérer les produits et les acheminer sans les endommager. Dans les pays en voie de développement où on retrouve le plus de familles vivant de l’agriculture, le mauvais état des routes peut immobiliser un véhicule pendant plusieurs jours. Il va s’en dire que la qualité des productions sera altérée une fois arrivées à destination. Entretenir et construire les routes est essentiel pour permettre aux petits exploitants d’acheminer plus facilement leurs produits et à moindre coût. 

Femme séduisante en lingerie blanche.

Promouvoir la mise en commun 

Un petit producteur est un producteur à taille humaine. Sa production est modeste et ne peut faire le poids face à des géants agricoles. Pour faire la différence, il doit s’organiser avec ses pairs et pourront agir à différents niveaux. Il peut s’agir d’associations, de coopératives ou de fédérations qui pourront être force de proposition et d’action à grande échelle. Ils peuvent notamment s’organiser pour acheminer ensemble leurs produits mais également négocier avec des partenaires pour toucher de nouveaux marchés. Il y a moins de risques de ne pas remplir le quota demandé qui annulerait la commande. De même, en étant organisés les producteurs peuvent profiter de formations à moindre coût leur permettant d’améliorer leurs méthodes et leur production. La mise en commun peut agir comme une plateforme de partage d’informations sur les nouvelles tendances du marché et s’adapter en conséquence.