FIARA

Foire Internationale de l'Agriculture et des Ressources Animales

TERANGA

JOURNÉE DE SARGAL À LA CLÔTURE OFFICIELLE DE LA FIARA 2015

SARGAL PHOTO

Des producteurs émérites, qui se sont distingués par les performances réalisées dans leurs exploitations familiales, ont reçu un vibrant hommage, à l’occasion d’une journée de Sargal. Des artistes et communicateurs aussi, qui ont toujours eu à s’inspirer de la nature des hommes, des agriculteurs pour faire leurs œuvres d’art comme les tableaux, la musique etc. pour accompagner véritable ment les producteurs dans leurs activités quotidiennes.

C’est tout le sens donné à la cérémonie de Sargal organisée à la FIARA, à l’occasion de la clôture officielle, sous l’égide du CNCR et de l’ASPRODEB. Cette cérémonie était présidée par M. Wellé, Conseiller Technique au Ministère de la Culture, Représentant le Ministre de la Culture.

Pour les organisateurs, en l’occurrence M. Boubacar Cissé, Président de la FIARA, « Sargal » est véritablement un produit   à promouvoir. C’est un produit culturel qui est né des cendres de « RurArt » qu’a connu la FIARA dès sa première édition.

Sargal   c’est aussi un espace artistique, placé sous l’égide du Conseil National de Concertation et de Coopération des Ruraux (CNCR), de l’Association pour la Promotion du Développement à la Base (ASPRODEB) mais aussi de la Confédération des Sociétés Coopératives et Mutualistes.

Il s’agit de valoriser les bonnes pratiques   et   d’encourager les plus jeunes à rester en milieu agricole et rural, à travers certaines activités, permettant de contribuer à la sécurité alimentaire des familles.

Sargal est porté  sous les fonts baptismaux à cette seizième édition de la FIARA. Il va être un espace de communication d’échanges et de compétition.   M. Boubacar Cissé, Président  de  la  FIARA  explique  :

«nous allons renforcer cette initiative, pour en faire un joyau qui va permettre vraiment au CNCR, à l’ASPRODEB et la CSM d’encourager les acteurs qui sont performants. C’est aussi un espace où on qui va mettre à contribution des universi- taires, d’anciens ministres de la cul- ture, des gens de la diaspora et qui peuvent véritablement contribuer à encourager les producteurs surtout

les plus jeunes à rester en milieu rural en milieu réel. SARGAL est un concept que l’on va porter sur les technologies de l’information et de la communication. Un espace Web sera mis également à contribution, en plus d’une radio et d’une télévi- sion en ligne, pour véritablement, faire en sorte que la diaspora puisse suivre, contribuer à tout ce que nous avons de bon et de riche, à travers notre patrimoine culturel, nos tradi- tions, en tant qu’agriculteurs, éle- veurs, pêcheurs et forestiers. »

Les organisations faitières du sec- teur agricole et rural, sous la conduite du CNCR,   ont choisi ce dimanche 12 avril 2015, à l’occasion de la clôture officielle de la seizième édition de la FIARA,  pour honorer leurs fidèles serviteurs.

Parmi ceux-ci, les pionniers du mou- vement coopératif et de la promo- tion paysanne disparus au cours des années écoulées. Ainsi, les responsa- bles de la FIARA se sont souvenus des grandes figures emblématiques du mouvement paysan. L’absent le plus présent est Monsieur Mamadou Cissokho, Président honoraire du CNCR.

Une journée solennelle, pleine d’émotion, comme pour toute cérémonie de rappel. Des récitals de coran ont précédé cette journée pour les nombreux disparus du mouvement paysan. On peut citer feu El hadji   Baba Diagne Samb, Président de l’UNCAS, El hadj Mbaye Lô, Président de l’UNCAS, El hadji Malick Sow, Vice-Président du CRCR de Dakar et de la Fédération des GIE d’Eleveurs, El hadji Mamadou Sall, Président de l’UNCAS, Ndiogou Fall, El hadj Ben Basse Diagne, PDG Radio Dunya Vision, El hadj Samba Yoro Sow, El hadj Yoro Tokossel Sow et tant  d’autres,  comme  Souleymane

Ndiaye qui a rendu d’éminents ser- vices au monde paysan, Mamadou Cissokho, Samba Guéye, Yatma Sylla, Madame Diouf née Aida Séne, El hadj Malick   Diop de la FONGS Action Paysanne, Marius Dia du CNCR, Ousmane Ndiaye de l’ASPRODEB, Cheikh Amar, Secrétaire Administratif de la FIARA, Boubacar Cissé, Directeur de l’UNCAS, Président de l’UNAS, Président de la FIARA,  Papa Abdou Fall Secrétaire Exécutif de la FIARA, Mme Awa Sow Gueye du CNCR, Mouhamed Taha Samb, El hadj Abdoulaye Fall   (Pêche), Abdoul Hamidou Sy de la FONGS Action Paysanne, Moussa Diallo du CNCR, Mme Khady Ndao, Présidente du Collège des Femmes des CNCR et de la FNGPF etc.

Après la présentation du thème M. Boubacar Cissé, Président de la FIARA a magnifié le cachet particu- lier que revêt cette cérémonie de Sargal. Une journée de recueille- ment, doublée de prières, à l’endroit des portés disparus du navire du mouvement paysan.

Des témoignages émouvants ont été rendus au cours de cette cérémonie qui, de l’avis unanime, doit être insti- tué annuellement au cours de la FIARA.

M. Cissé estime ainsi que ce témoi- gnage rendu aux portés disparus doit être perpétué à l’occasion de chaque édition de cette FIARA qui se veut réellement le rendez-vous du donner et du recevoir. Il s’agit de faire en sorte qu’elle soit le creuset des décisions socioéconomiques de notre continent et une opportunité de booster le développement de l’ex- ploitation agricole familiale.

Le Président Samba Gueye a abondé dans le même sens, en demandant au tout puissant de les   accepter

dans son Paradis. M. Gueye a profité de cette occasion pour tracer l’itinéraire du mouve- ment paysan et le parcours inlassa- ble du CNCR et de ses membres, sous la férule de la dynamique Mamadou Cissokho, le Président honoraire du CNCR et de l’ASPRODEB, sans oublier l’essor que connaît la FIARA, qui a bouclé ses vingt ans.

M. Wellé, Représentant du ministre de la Culture, visiblement satisfait et ému de cette grande journée, a salué l’initiative et a annoncé « qu’on ne peut pas dissocier la Culture qui incarne les valeurs cardinales de l’homme et la Culture productive, c’est-à-dire la production agricole qui nourrit l’humanité. Selon lui « la communion des esprits et l’existence humaine vont de pair. D’où l’importance de cette journée qui est un bel exemple d’encouragement pour les générations »

La présence de l’Association des aveugles du Sénégal a été   saluée. Lors de cette journée, son président a remis un diplôme de reconnaissance au CNCR   remis au Président Samba Gueye.Sidate Diagne, Directeur Financier de l’UNCAS a également reçu les diplômes d’Abibou Diéye et de Baba Diagne Samb.

Une forte émotion a plané au cours de cette journée. Les leaders pay- sans ont donné beaucoup de plaisir et de reconnaissance au mouvement paysan et à ses disparus.

Tous les récipiendaires ont reçu avec enthousiasme leurs diplômes, sous une note de kora, égrenée par le grand choriste Cissoko.

C’est sous des notes de prières et de remerciement que le Président Boubacar Cissé a clôturé la cérémonie.

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

The specified slider id does not exist.

FIARA © 2017