FIARA 2019 : cérémonie de Lancement Officiel de la 20ème Édition

Discours du Président du Comité d’Organisation de la FIARA le 14 Mars 2019

Permettez-moi tout d’abord, de vous adresser, au nom du comité d’organisation, nos plus vifs remerciements pour avoir accepté, encore une fois, de répondre massivement à cette conférence de Presse qui perpétue une cérémonie traditionnelle d’échanges d’informations avec les médias sur les préparatifs de la FIARA 2019 mais aussi, sur les principales innovations de cette année.

Oui, 20 ans, 20 éditions, c’est le parcours de la FIARA dont la première édition en 1999, à la place de l’obélisque a été inaugurée par son Excellence, le Président de la République d’alors, M. Abdou Diouf.

Il fallait y croire car, cet événement majeur, avait fait de ces objectifs, la finalité de son Action :

– D’abord, favoriser l’accès des producteurs et de leurs organisations à l’information agricole, aux innovations commerciales, techniques et technologiques en vue de l’amélioration des conditions de production et de commercialisation des produits du secteur primaire.

– Ensuite, faciliter les échanges d’expériences et d’idées à travers des espaces de discussions sur les politiques, les programmes et les questions majeures du Développement rural.

Mesdames,
Messieurs,
Chers invités,

La rencontre d’aujourd’hui avec la Presse revêt un caractère exceptionnel.

En effet, elle est l’aboutissement de 20 ans de pratiques et de réflexions soutenues pour mettre en chantier et conduire un événement aussi important et porteur d’espoir que la FIARA, une foire d’intégration sous régionale des peuples et des économies rurales et agricoles et dont la spécificité est qu’elle est conçue par et pour les producteurs au profit des exploitations familiales.

Depuis 10 ans déjà, après la place mythique de l’Obélisque et grâce à un partenariat dynamique avec le Centre International du Commerce Extérieur du Sénégal (CICES) , la FIARA est organisée désormais ici même, au CICES, dont nous saluons solennellement le Président du Conseil d’Administration ainsi que le Directeur Général pour leur appui et conseils.

Mesdames,

Messieurs,

Depuis la première édition en 1999, les thèmes de discussions ont tourné autour d’importantes questions comme le rôle des exploitations familiales dans le Développement agricole et rural, l’emballage et l’amélioration de la productivité, les services d’accompagnement de la production notamment.

Aujourd’hui, les organisateurs se penchent particulièrement sur la place et le rôle des jeunes dans le développement local durable d’où le thème général de cette édition qui s’articulera autour du triptyque ‘ Rester ici, Travailler ici et Réussir ici’, un slogan porteur d’espoir, face aux enjeux et aux défis de l’émigration.

La 20ème édition connaîtra d’importantes innovations que le comité d’organisation est entrain d’étudier avec des partenaires.

C’est le cas avec le CNCR et l’ASPRODEB pour la réalisation de la 2ème édition du Festival AlimenTerre.

C’est également le cas, avec l’Organisation Africaine pour le Développement Académique et Sportif (OADAS) qui s’engage avec la FIARA, à réaliser au profit des populations vulnérables, des journées de consultations gratuites en ophtalmologie et en gynécologie notamment.

Mesdames,

Messieurs,

Si au plan économique et financier, les retombées de l’Action de la FIARA ne sont plus à démontrer, les résultats acquis au fil des éditions ont eu le mérite de faire de cet événement majeur, une activité annuelle incontournable des métiers ruraux, une activité qui, aujourd’hui, fait la fierté des organisations de producteurs.

En effet d’à peine 60 exposants, à la première édition, aujourd’hui, la FIARA accueille annuellement, entre 500 et 800 exposants, y compris les services d’accompagnement de la production, entre 15 et 19 pays et des délégations officielles, Cameroun, Guinée Equatoriale et Etat de Sao Paulo, Brésil.

Il est donc question, dans le cadre des réflexions en cours avec le CNCR, et en appui à la commercialisation, de favoriser la réalisation en marge de la FIARA, de bourses agricoles afin de donner plus d’impulsion aux activités commerciales des producteurs.

Il s’agira également d’aider, à travers des rencontres de partage, de renforcer des capacités des organisations de producteurs.

Dans cet ordre d’idées , le comité envisage , en collaboration avec l’ASPRODEB de mettre en place un observatoire des prix et d’asseoir au sein des organisations professionnelles de producteurs une dynamique de formation, à la maîtrise des nouvelles techniques de l’information et de la communication avec l’ambition de pousser les exploitations familiales vers la mise sur pied d’entreprises économiques viables et modernes , capables de dégager des plus values.

Une entreprise qui ne serait efficace que dans la maîtrise des filières de production.

Mesdames,

Messieurs,

Permettez-moi, avant de terminer de remercier des partenaires qui ont eu à appuyer la participation d’organisations de producteurs locales à différentes éditions de la FIARA.

Nos remerciements vont également à l’endroit des Ministères techniques dont la mise en œuvre des politiques sectorielles à la base, à contribuer à l’amélioration de la production dont la FIARA constitue une vitrine pertinente.

Je voudrais apporter une mention spéciale à cette Presse qui, toujours à nos côtés, relaie les informations le plus largement possible.

Je vous invite par conséquent comme par le passé à appuyer à cet égard le Plan de communication de la FIARA 2019 afin de faire de cette foire, l’événement phare de la production locale et des métiers ruraux.

Je vous remercie de votre aimable attention

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here