Les moutons et chèvres <> à la FIARA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

La sixième édition de la FIARA 2015 a accueilli cette année les races de moutons et de chèvres venant d’Afrique du Sud.

Ce sont des espèces très rares qui attirent la curiosité des éleveurs de moutons sénégalais ; elles sont introduites au Sénégal depuis un an et demi par le GIE SENSA VIANDE, établi à Yamane, dans le Lac de Guiers à Saint Louis.

De l’avis de M. Mounirou Samb, Assistant Manager du GIE SENSA « les moutons pèsent 45 à 50 kg, à 8 mois seulement ; les brebis ont un potentiel génétique très fort ; c’est-à-dire elles peuvent mettre bas 3 et 4 agneaux et produisent beaucoup de lait.

Les chèvres pèsent elles aussi 90 kg en un an et produisent abondamment de lait. Leur croisement avec les espèces locales a produit un effet salutaire.» Les moutons ont une bosse de réserve, à l’arrière, au niveau de la croupe, contrairement aux chameaux qui l’ont au dos ; ils peuvent rester plusieurs jours sans prendre la nourriture ; ils se nourrissent comme les moutons et les chèvres de notre pays, en s’adaptant bien et en donnant de la bonne viande et du lait en abondance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *